ATTA
Jarett Kobek

ATTA

Livre de 160 pages Format 13 x 19 cm paru le 11 septembre 2013 isbn : 979-10-90983-02-1 15 euros Collection Littérature étrangè®e

À l’été 1999, Mohamed Atta a soutenu une thèse en master qui critiquait l’introduction des gratte-ciels de style occidental au Moyen-Orient et a appelé à un retour « de la ville islamique-orientale ». Prenant ceci comme point de départ, Jarett Kobek propose dans ATTA une biographie psychédélique romancée de Mohamed Atta qui tourne autour d’une simple question : et si le 11 septembre était autant une affaire de critique architecturale que de terrorisme religieux ? Ou comment un garçon socialement mal à l’aise devient un des plus grands bandits de l’histoire, Kobek pointe du doigt la nécessité d’une nouvelle lecture du terrorisme mondial. Ce texte est suivi d’un second : "Le Whitman de Tikrit", une fiction relatant le dernier jour de Saddam Hussein avant sa capture.

Notre siècle est dominé par la peur nous dit Jarett Kobek. Les gouvernements et les mass-médias nous bombardent de mots et d’images : les radicaux du désert, « les états dévoyés », les djihadistes, les armes de destruction massive, les ennemis de la liberté. Nous nous débattons avec des mythes, qui ne s’adressent à personne, et échouent à décrire le réel, et des mensonges monstrueux produits par une société aux discours pré-mâchés. Il n’y a aucune restitution de la réalité, aucune compréhension des vies individuelles susceptibles d’offrir le moindre écho, même simulé.