LA MACHINE À ÊTRE

773 paperoles trouvées dans les poches d’un homme

Jacques Brou

Livre de 128 pages
Format : 13 x 19 cm
17 février 2009
13 euros
isbn :978-2-915453-50-8 

suivi de
Un projet abandonné sous le canapé

La Machine à être fonctionne comme un catalogue de ressentis. Sans début ni fin ces 773 paperoles trouvées dans les poches d’un homme retracent les interrogations, les certitudes, les doutes d’un être notant ses objectivations successives.

Avec ce quatrième livre Jacques Brou radicalise les flux de son écriture, plus impactants, sans détours, en pleine littérature.

ci-dessous début du livre de la page 1 à 21.

////////////////////////////////////////////////////////

...ma vie est un détail idéalement situé...(1)

...j’enfle au centre de rien... j’en tire cette incompréhensible fierté... j’accède libre à l’angoisse sans limite d’un monde sans dieu...(2)

...je me fis un second monde dans le crâne, pire encore que celui que j’avais sous les yeux...(5)

...il n’y a plus en moi qu’une attente infinie, il n’y a plus qu’un creux inbouchable... (je n’entends rien à l’attente, d’autres s’y emploient à coups sûrs)...(19)

...extasié fissa... agité lascif... sarabandonné...(20)

...je me désertifiais, je m’opacifiais... (immobilité générale... paralysie de la pensée... empissement du monde)...(52)

...des éclairs de lucidité me traversaient, j’étais à deux doigts de dire des choses terribles, puis c’était l’amnésie, j’oubliais lubrique, tout me quittait... à présent, chaque chose que je viens à penser, il me semble que c’est par là que j’aurais dû commencer... pensant, je remonte toujours vers l’origine, jusqu’à naître à rebours, à rebrousse-poils...(53)

...je n’ai pu exister qu’au prix des plus grandes difficultés... n’étant pas complètement en je, éveillé au cœur même du sommeil, dans une forme étrange de l’insomnie...(58)

...projeté béat... assimilant l’effrayant... merdant en vie...(59)

...j’hoquète à l’affreux tournant d’une invraiminable vie...(60)

Sur France Culture le mardi 7 avril 2009 à minuit dans l’émission "Studio 168" d’Aude Lavigne & Xavier de La Porte

Libération Cahier livres article par Éric Loret le jeudi 19 mars 2009.

Conseil de lecture par Jean-Pierre Balpe, sur son blog :
http://hyperfiction.blogs.liberation.fr

Extrait et présentation sur le blog Ligne de Fuite


    Communiqué

     [PDF | 105 ko]

LA MACHINE À ÊTRE


Frais de port