HOAX

Collectif Hoax

Livre de 96 pages
Format : 13 x 19 cm
14 mars 2008
11 euros
isbn :978-2-915453-44-7 

Très très très chèr(e) ami(e)
Nous sommes en 1996.
Internet se déploie en Europe.
L’usage du mail devient intensif.
Les premiers Hoax apparaissent.

Vous êtes en train de lire un mail. Vous êtes l’heureux bénéficiaire d’une opportunité financière incroyable mais attention il faut aller vite pour ne pas la râter. Oui vous. S’agit-il d’un canular ? Oui.

L’invention narrative est partout (on le savait), le monde de l’arnaque ne s’est pas privé d’en user. Dans les mails "arnaques" que nous recevons tous depuis des années se glissent parfois quelques bonnes idées narratives, quelques mini fulgurances littéraires. Il nous semblait intéressant de s’y arrêter quelques instants.

Ces “fulgurances” sont le résultat de traductions automatiques couplées à la prose de rédacteurs un peu patauds plongeant la lourdeur stylistique et le sens de la formule à des profondeurs abyssales. Nous avons gardé les Hoax reçus sans faire de correction orthographique (à part les erreurs typographiques pour améliorer la lisibilité). La tentative d’exploitation de la crédulité des destinataires est imaginative certes mais toujours ligotée de "grosses ficelles" d’excès flagrants de too-much.

Nous vous proposons de lire treize de ces Hoax (auxquels nous avons tous répondu en signalant notre intérêt pour ces opportunités incroyables) et certains des échanges de mails (réponses et relances), puis dans un second temps de lire les Hoax que nous avons commandés à onze auteurs :

Éric Arlix
Chloé Delaume
Frédéric Dumond
Karoline Georges
Emily King
Jean-Charles Massera
Émilie Notéris
Jean-Pierre Ostende
Ian Soliane
Guy Tournaye
Philippe Vasset

Cher Amie,
Il est de mon plaisir de vous écrire cette lettre indépendamment du fait que vous ne me connaissez pas. Cependant, j’ai eu votre contact dans ma recherche privée, d’une personne digne de confiance qui peut manipuler une transaction confidentielle de cette nature en ce qui concerne nos plans d’investissement dans l’immobilier. Bien que, je sache qu’une transaction de cette grandeur pourrait rendre n’importe qui appréhensif et inquiet, mais je vous assure que tout ira bien à la fin de celle -ci.

Je suis M. SYLVIAN DAVID de la section apurant d’une banque ici à ABIDJAN, COTE D’IVOIRE. Avec le respect dû à votre rang, j’ai décidé de vous contacter sur une transaction qui sera très salutaire à tous les deux à la fin de celle-ci. Pendant notre recherche, mon département a trouvé une somme d’argent par hasard très énorme appartenant à une personne décédée, un Étranger qui est mort le 31 octobre 1999 dans un accident d’avion, et les fonds ont été dormants dans son compte à la banque sans n’importe quelle réclamation des fonds de la part de sa famille ou relation avant notre découverte de cette somme. Personnellement, deux de mes associés et moi avons maintenu cette information secrète pour permettre la mise en place des plans et des idées qui conduiront à l’exécution avec succès de la transaction. Le montant impliqué est (US$25.M) vingt cinq millions de dollars des Etats-Unis. Je crois que vous serez dévoué et capable pour soutenir des affaires d’une telle grandeur sans n’importe aucun problème.

Je ne manquerai pas de vous informer que cette transaction ne comporte aucun risque. De ce côté je tiens à vous rassurer. Après conclusion de cette transaction, vous aurez droit à 15% de toute la somme comme récompense, et 5% sera mis de côté pour effectuer des dépenses qui peuvent surgir pendant la période du transfert tel que les factures etc.. de téléphone, alors que 80% sera mes associés et moi.

N:B S’IL VOUS PLAIT, JE VOUS DEMANDE DE GARDER CETTE AFFAIRE SECRETE PENDANT QUE NOUS SOMMES TOUJOURS EN SERVICE CAR NOUS PREVOYONS DE NOUS RETIRER DU SERVICE APRES QUE NOUS AYONS CONCLURE CETTE AFFAIRE AVEC VOUS. JE SURVEILLERAI LA SITUATION ENTIERE ICI A LA BANQUE JUSQU’A CE QUE VOUS CONFIRMIEZ QUE L’ARGENT EST DANS VOTRE COMPTE ET ME DEMANDIEZ DE DESCENDRE A VOTRE PAYS POUR LE PARTAGE DES FONDS SELON LE POURCENTAGE PRECEDEMMENT INDIQUE.

Nous allons investir plus dans votre pays ou n’importe quel autre pays que vous pouvez conseiller. Toute autre information nécessaire vous sera envoyée quand j’aurai de vos nouvelles.
Vous pouvez me contacter par mon émail :
Sincères salutations.
M. SYLVIAN DAVID.

Article sur le site Art Mag

Article dans SVM Mac, avril 2008.

Article dans MCD, mai/juin 2008.


    Communiqué

     [PDF | 98.8 ko]

HOAX


Frais de port