LA MUE DE L’HERMAPHRODITE

Karoline Georges

Livre de 128 pages
Format : 13 x 19 cm
14 mars 2008
13 euros
isbn :978-2-915453-45-4 

Incarcéré dans une cellule expérimentale, un être est contraint de justifier son crime sous l’oeil public. Rendant des comptes à ses observateurs judiciaires invisibles, enregistré et numériquement disséqué, l’Hermaphrodite s’ausculte et se raconte : de sa naissance sur-médiatisée, à sa déchéance physique pendant l’enfance, à sa profession de cobaye au sein d’un empire de création psychotrope, jusqu’à la fulgurante mue terminale d’Hermany Mésange.

Roman paru au Québec en 2001 aux éditions Leméac.


C‘est l’heure.
Tant mieux.
J’avais perdu la notion du temps.
Voilà une information exacte. Tu as perdu la notion du temps depuis 23 552 heures 8 minutes. Nous allons maintenant procéder à l’expérience judiciaire JP2018-1856-HM.
Vous m’avez déjà transmuée en neutron.
Bien.

Nos dossiers nous indiquent que tu n’as pas dormi depuis 18 jours.
Ici ça ne veut rien dire.
Le système de vaporisation aqueuse sera activé dans 26 secondes.
Je n’ai pas envie d’être frigorifiée.
Une sanitation corporelle pourrait te stimuler.
J’ai la psyché électrifiée en permanence. Ça me suffit.
Nous ne détectons aucune anomalie cérébrale. La qualité des fluides organiques est également acceptable.
Vous m’auscultez de manière virtuelle ?
L’opération est beaucoup plus complexe. Nous ne sommes pas autorisés à t’instruire sur ce point.
Ça va de soi.
Nous te suggérons d’éviter toute forme de cynisme. A moins qu’un programme masochiste ne dicte ton comportement.
C’est enregistré.

La première partie de l’expérience s’articule autour d’une performance de ta part. C’est l’occasion d’illustrer le comment du pourquoi de ton crime, de situer la genèse de ton comportement.
Un exposé oral sur le principe de ma complexification ? J’ai troqué un emprisonnement à perpétuité contre une séance de confidences ?
Pas exactement.
Je ne suis pas encore infusée dans le Réseau ?
En tout temps, tel que le stipule la Loi internationale de l’incarcération. Nous avons toutefois connecté 18 oeils captographiques supplémentaires à ta cellule, en vue de l’expérience.
Autrement dit, mon expérience sera gracieusement diffusée en couleurs numéralistiques suprachatoyantes.
Cette information est partiellement exacte.
J’imagine la fabuleuse campagne publicitaire : rediffusion des documentaires, réactualisation du mythe de l’hermaphrodite de l’Etat, concours, tirages à l’ancienne et machins et tout. Je me trompe ?
Nous ne sommes pas autorisés à t’instruire sur ce point.

Le comment du pourquoi de mon crime... Pour une étude exhaustive, on devrait remonter jusqu’au big-bang. Et peut être même avant. Ce serait plus sérieux.
Si tu penses que l’Histoire elle même doit servir de prologue à ton récit, nous en tiendrons compte.
Je peux savoir combien d’individus syntonisent ma cellule en ce moment ?
323 678 487 captations officielles, il y a huit secondes.

Que l’instant vous caresse d’une soyeuse sérénité, qui que vous soyez. Désires-tu un bilan ponctuel de ton captorat ?
S’il vous plaît.
Tu bénéficies donc de 97 minutes pour justifier ton comportement.
Pourquoi m’offrir une telle opportunit�
Nous tentons d’améliorer le système judiciaire.
Je peux vraiment exprimer tout ce que je veux ?
Exactement.
J’ai droit à un compteur ?
Nous marquerons les étapes temporelles de manière distinctes. Procédons maintenant. Le comment du pourquoi, détenue 1856-HM.
Il n’y a pas de règles ? De façon de procéder ? Qu’est ce qui vous importe ? Mes valeurs ? La qualité esthétique de mon vécu ? J’ai besoin de détails, de paramètres.
Le comment du pourquoi, détenue 1856-HM. 96 minutes 27 secondes.

Article sur le sitArtMag par Anne-Marie Mercier


    Communiqué

     [PDF | 135.2 ko]

LA MUE DE L?HERMAPHRODITE


Frais de port