L’ÉCOLOGIE POLITIQUE À L’ÈRE DE L’INFORMATION

Jean Zin

Livre de 128 pages
Format : 13 x 19 cm.
20 janvier 2006
11 euros
isbn :2-915453-15-2  

Au-delà d’une vague prise de conscience de l’étendue des destructions écologiques et des impasses du productivisme, il s’agit de participer à la construction d’une alternative politique écologiste et de nouveaux rapports de production plus conformes aux nouvelles forces productives.

I. Qu’est-ce que l’écologie-politique ?

Un spectre hante les cauchemars du monde marchand globalisé : le spectre de l’écologie. Toutes les puissances politiques, religieuses ou commerciales du vieux et du nouveau monde se sont regroupées dans une sainte alliance pour y faire allégeance, verbalement du moins, en faisant étalage de sommets internationaux en conférences mondiales de leur souci constant des questions écologiques... tout en continuant, la plupart du temps, comme si de rien n’était !

Dans la plus grande confusion se mêlent développement durable, sauvegarde de la nature, crise de l’énergie et altermondialisme pour réduire l’écologie à une vague menace qui plane sur nos têtes tout en restant complètement inconsistante et insaisissable, tiraillée entre tendances contradictoires. Chacun semble persuadé de la nécessité d’une alternative écologiste sans avoir la moindre idée de la façon d’y parvenir, jusqu’à dénier son caractère politique et social pour se contenter d’un catastrophisme sans nuances, de bonnes intentions, de grandes déclarations et de petits gestes... Il en résulte deux choses :
- L’écologie est déjà reconnue comme une puissance par toutes les puissances de la planète.

- Il est grand temps que les écologistes exposent à la face du monde entier leurs conceptions, leurs buts, leurs tendances et qu’ils opposent au spectre de l’écologie un véritable manifeste écologiste avec un programme concret d’alternative au productivisme.

C’est le but que se propose ce petit livre qui rassemble des textes rédigés au cours de ces dix dernières années de luttes et de controverses écologistes, tentatives de dissiper la confusion en donnant un contenu au projet de l’écologie-politique et un sens à l’écologie comme réponse aux ruptures de civilisation que nous connaissons. Au-delà d’une vague prise de conscience de l’étendue des destructions écologiques et des impasses du productivisme, il s’agit de participer à la construction d’une alternative politique écologiste et de nouveaux rapports de production plus conformes aux nouvelles forces productives.

I. Ne pas se tromper d’écologie

1. Manifeste pour l’écologie-politique
2. Les 3 écologies
3. Écologie réformiste ou écologie révolutionnaire
4. Catastrophisme, décroissance et alternative écologiste
5. L’écologie-politique à l’ère de l’information

II. L’alternative au productivisme

1. Construire l’alternative
a. Construire un projet écologiste
b. Programme préliminaire (le plein emploi de la vie)
c. Les alternatives écologistes

2. La relocalisation de l’économie
a. Les alternatives locales à la globalisation marchande
b. La coopérative municipale
c. La relocalisation de l’économie par les monnaies locales

3. Le revenu garanti
a. Un revenu vital
b. Le droit à l’existence
c. L’inversion de la dette


Couverture du livre, Simon Boudvin, Pusan ecobuilding, 2004, photographie, 30x45 cm.
site

Compte-rendu dans la lettre du BIEN (Basic Income Earth Network)

Intervention dans le n°24 de la revue Multitudes Écopolitique Now !

    Lybè®e : L’écologie politique...

     [PDF | 722.4 ko]

    communiqué

     [PDF | 431.2 ko]

L?ÉCOLOGIE POLITIQUE À L?ÈRE DE L?INFORMATION


Frais de port