Frédéric Neyrat

Né en 1968, Frédéric Neyrat est philosophe, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie, membre du comité de rédaction de la revue Multitudes, il collabore régulièrement aux revues Rue Descartes et Ctheory. Il interroge la place et la fonction de la négativité (la destruction) et de l’indestructibilité (l’inertie, l’absolu, l’indemne) dans les domaines de l’ontologie, de la politique, de l’anthropotechnique et de l’esthétique. Au croisement de ces lignes aujourd’hui : la notion d’imagination.

Il a publié :
Fantasme de la communauté absolue. Lien et déliaison, L’Harmattan, 2002.
L’image hors-l’image, Éditions Leo Scheer, « Manifeste », 2003.
Surexposés : le monde, le capital, la terre, Lignes manifestes, 2005.
L’indemne. Heidegger et la destruction du monde, Sens et Tonka, « Collège international de philosophie », 2008.
Biopolitique des catastrophes, Éditions MF, 2008.
Instructions pour une prise d’âmes. Artaud et l’envoûtement occidental, Ed. La Phocide, 2009.


.: éditions

CLINAMEN

LE TERRORISME, un concept piégé


Frédéric Neyrat